Ville de Montpellier

Avec ses 741 hectares d’espaces verts publics dont 412 municipaux et 393 hectares d’espaces boisés classés, la ville de Montpellier possède un patrimoine extraordinaire lié à la diversité des sites ouverts aux Montpelliérains ainsi qu’une richesse biologique dotée d’une faune et d’une flore particulières. La volonté d’agir au plan environnemental  s’est traduite par l’implantation de 15 ruches dans le nouveau poumon vert montpelliérain, l’Agri-parc du Mas Nouguier, reliant la ZAC de l’Ovalie à celle des Grisettes. La protection et le développement de ce poumon vert se situent au cœur de notre action notamment en matière d’aménagement du territoire avec la préservation des espaces naturels dans le cadre de notre plan local d’urbanisme.
Hélène Mandroux, Maire, 1ere vice-présidente de la Communauté d’agglomération de Montpellier (citation de 2009) - Monsieur Philippe SAUREL est élu maire de Montpellier en 2014.

Ruche(s) installée(s) à :

Agri-Parc du Mas Nouguier, Animations des APIdays au Zoo

 

Le rucher en image

 

Actualités

 

 

Octobre 2011 : Montpellier remporte le prix Capitale Française de la Biodiversité

Hélène MANDROUX, maire et Jacques TOUCHON, adjoint au maire délégué à la biodiversité ont reçu hier à Paris pour la Ville de Montpellier, le prix de la « Capitale française de la biodiversité 2011 », dans le cadre du concours récompensant les collectivités locales qui s'engagent dans la préservation de la biodiversité.
Organisée par Natureparif, l'opération avait pour thème cette année « Biodiversité et planification urbaine » et mettait à l'honneur les politiques visant à protéger le patrimoine naturel autant que le bâti. 
 


 



Montpellier a récemment rejoint le réseau “Global Partnership on Cities and Biodiversity” de la CDB, afin de partager toutes les avancées en matière de développement urbain respectueux de la biodiversité.
 
Montpellier est déjà reconnue par les plus hautes instances internationales. Elle est membre de la Convention sur la diversité biologique de l’ONU et s’est engagée aux côté de Montréal, Bonn, Curitiba, Singapour et Nagoya à « penser global et agir local » en matière de biodiversité. Ella sera à ce titre présente au sommet de Nagoya (Japon) : la conférence des Etats sur la biodiversité qui se déroulera les 25 et 26 octobre 2010.

Montpellier possède un patrimoine naturel  extraordinaire. Conscient de cette richesse biologique  faunistique et floristique, la ville a aujourd’hui l’ambition de devenir une référence nationale et internationale en matière de biodiversité urbaine. Pour cela elle s’appuie sur un pôle scientifique de premier plan par le biais d’Agropolis International.
 

 



Montpellier : Apimondia 2009 par villedemontpellier A partir de la fin de l'année 2013, trois pesticides mortels pour les abeilles vont être interdits pendant deux ans dans l'Union européenne. Une bonne nouvelle pour les apiculteurs mais aussi les arboriculteurs qui ont besoin du travail de pollinisation effectué par les abeilles.

Accès sécurisé partenaire