Conseil Général du Pas-de-Calais

Dans le cadre de son Agenda 21, le Conseil général du Pas-de-Calais a inscrit la préservation des abeilles parmi les 62 mesures prioritaires à mettre en place, pour agir en faveur du développement durable. Cinq ruches ont été installées sur le toit de l’Hôtel du Département à Arras, tandis que la dernière, transparente, et à vocation pédagogique, a été placée à l’intérieur du bâtiment principal.
Au-delà du symbole que représente ce rucher, ce projet interpelle non seulement sur l’avenir de l’abeille, mais également sur les problématiques globales abordées dans le cadre de l’Agenda 21.
Les agents de la collectivité ont été invités à participer à la démarche grâce à des visites du rucher assurées par Robert Therry, apiculteur référent et conseiller général.
En 2010, dans le cadre de l’Année internationale de la biodiversité, le département souhaite s’investir encore plus, en développant de nouvelles actions et en sensibilisant davantage les agents et l’ensemble des habitants du Pas-de-Calais au rôle primordial de l’abeille dans le maintien de la biodiversité.
Dominique Dupilet, Président du conseil général du Pas-de-Calais
 

Ruche(s) installée(s) à :

Sur le toit de l’Hôtel du Département à Arras, et une ruche transparente, à vocation pédagogique, a été placée à l’intérieur du bâtiment principal.

 

Le rucher en image

 

Actualités

 

 

 Un Agenda 21 pour le Pas-de-Calais

Zoom sur l’opération "Abeille, sentinelle de l’environnement"

Le Département du Pas-de-Calais s’investit dans la protection de l’abeille. Il participe ainsi à l’opération "Abeille, sentinelle de l’environnement", issue de son Agenda 21. Il a choisi d’accueillir six ruches dont une transparente ; il s’engage de cette manière à sensibiliser le public au rôle majeur de l’abeille sur l’environnement.

L’opération "Abeille, sentinelle de l’environnement" souhaite interpeller tous les habitants du Pas-de-Calais sur l’avenir de l’abeille et sur le maintien essentiel de la biodiversité.

L’abeille existe depuis plus de 60 millions d’années. Elle est indispensable et rend de précieux services à la nature. Albert Einstein disait déjà : Si l'abeille disparaissait de la terre, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre.

En France, près de 300 000 ruches disparaissent par an. Le taux de mortalité des abeilles est de 30 % par an en France. Les raisons sont multiples : utilisation de pesticides, bouleversements climatiques (réchauffement, tempête, etc.), maladies, etc.

Pour qu’une grande diversité existe dans la nature, les fleurs se reproduisent en échangeant leur pollen. Les abeilles permettent de transporter le pollen d’une fleur à l’autre Les abeilles pollinisent 80% des espèces végétales et participent ainsi au maintien de la biodiversité. Leur préservation est donc essentielle.

Pour en savoir davantage, visitez la page Un Agenda 21 pour le Pas-de-Calais


Soutenir la filière apicole et sensibiliser à la nécessaire préservation de l'abeille

  • Action 24 : Soutenir la filière apicole
  • Action 25 : Participer à l’opération nationale « l’abeille, sentinelle de l’environnement »

Accès sécurisé partenaire