Les pesticides

Regardez l'émission "Cash Investigation" consacrée aux 

pesticides et leurs dangers pour la santé // 

L'UNAF se bat depuis 20 ans pour une interdiction totale des pesticides, reconnus comme la principale cause de mortalité des abeilles. 

 

Elles s’appellent Syngenta, Monsanto, Bayer ou Dow, vous ne les connaissez peut-être pas. Ce sont des multinationales de l’agrochimie qui fabriquent lespesticides utilisés dans l’agriculture. Leurs produits se retrouvent dans les aliments, dans l’eau du robinet et même dans l’air que l'on respire. Certains sont cancérigènes ou neurotoxiques, d’autres sont des perturbateurs endocriniens particulièrement dangereux pour les enfants. "Cash Investigation" a eu accès à une base de données confidentielle sur les ventes de pesticides en France, produit par produit, département par département, entre 2008 et 2013. En moyenne, ce sont près de 65 000 tonnes de pesticides purs qui sont épandues chaque année sur notre territoire. Aujourd’hui, l’Hexagone est le premier consommateur de produits phytosanitaires en Europe.

 

 

Face à la disparition des abeilles qui frappe depuis le début des années 2000 de nombreuses ruches en Europe et aux Etats-Unis surtout, avec des effondrements de populations de 30 % à 90 % en raison des insecticides ou des parasites, une étude met au jour qu'un des facteurs majeurs de cette hécatombe : les abeilles les plus jeunes se trouvent contraintes de butiner trop précocement pour pallier l'insuffisance en nombre d'insectes adultes, ce qui provoque leur mort. L'organisation sociale des ruches s'en trouverait bouleversée

En savoir plus 

Des intoxications massives et brutales, dues à certains produits chimiques.

L’agriculture intensive a généralisé les engrais et les substances phytosanitaires (fongicides, insecticides, herbicides).Pour préserver les abeilles, l’utilisation de ces produits pendant la floraison des grandes cultures a été interdite dans les années 70. Mais, en 1995, apparaissent les insecticides systémiques neurotoxiques, qui se diffusent dans toute la plante au fur et mesure de sa croissance, y compris dans les fleurs que butinent les abeilles. Confrontées à des résidus même infinitésimaux, celles-ci sont désorientées, se refroidissent et ne retrouvent plus leurs ruches. Leur système immunitaire étant affaibli, elles peuvent aussi développer des maladies neurodégénératives qui entraînent la mort en quelques jours. En 1999 puis en 2004, grâce à l’action de l’UNAF et des apiculteurs, les pouvoirs publics reconnaissent la toxicité de deux molécules et suspendent la commercialisation du Gaucho® sur tournesol et maïs et du Régent® sur toutes les cultures.Le problème n’est pas résolu pour autant car de nouveaux produits similaires prennent le relais.

 

Echec du Plan Ecophyto

Rendu en décembre 2014 par le ministère de l’Agriculture, le bilan du plan Écophyto, qui vise à réduire l’utilisation des produits phytosanitaires, n’est pas bon. Sauf dans les fermes expérimentales du réseau Dephy.

Un échec. Lancé en 2009 à la suite du Grenelle de l’environnement, Écophyto, plan visant à réduire l’utilisation des produits phytosanitaires dans l’agriculture, n’a pas porté ses fruits. Le panier de résultats communiqués par le ministère de l’Agriculture le démontre. Le recours à ces produits a augmenté de 5 % en moyenne entre 2009 et 2013, de 9,2 % entre 2012 et 2013.

Moins d’insecticides, mais plus de fongicides et d’herbicides. Les pratiques des exploitants agricoles français ont changé, mais pas dans le sens escompté par le gouvernement qui présentera, le 30 janvier, une nouvelle mouture du plan Écophyto.

clash royale hack Kik hack games apk Download

Lire la suite de l'article sur ce lien

 

 
 

La Semaine pour les alternatives aux Pesticides 

 

Cette année, encore, l'UNAF est partenaire de la "Semaine Sans Pesticides" qui se déroule du 20 au 30 mars 2015.

Cette semaine est organisée chaque année depuis 10 ans par Générations futures afin de mobiliser le grand pulbic sur les enjeux de la réduction de l'utilisation des pescticides et de leurs alternatives. 

Ateliers, ciné-Débat, Dégustation, autant d'exemples d'intiatives organisées à travers toute la France et à l'étranger. 

Pour connaitre l'évenement le plus proche de chez vous, vous pouvez consulter le programme des évènements sur le site dedié au programme.

Par exemple :

La Ville de Plouay en Bretagne a invité Gilles Lanio, apiculteur et président de l'UNAF à animer une conférence débat sur l'abeille. Il expliquera son métier et répondra à vos questions. 

 

Tout le programme